Qu’est ce que la kinésiologie

La kinésiologie est née dans les années 1960 grâce aux observations des chiropracteurs américains, et notamment du Dr George Goodheart, . Ce dernier observe que le système musculaire est en interrelation constante avec le système émotionnel. Concrètement, cela signifie que lorsqu’une émotion nous envahit, le corps la traduira en terme de faiblesse musculaire. Un muscle sera alors affecté, et perdra sa tonicité (qui n’a pas eu les jambes en coton à la simple annonce d’une mauvaise nouvelle !).

Les bases de la kinésiologie sont posés : lorsque nous sommes affectés émotionnellement, et que cela perturbe notre bien-être et notre équilibre, il sera possible d’accéder au « programme » qui s’est mis en place, grâce à  un test musculaire, fidèle reflet de nos désordres émotionnels.

On peut comprendre que cette pratique est étroitement liée à la posture du kinésiologue : comment va-t-il « mener son enquête » ? Quel dialogue va-t-il instaurer avec le corps ? Comment va t-il respecter  les rythmes de chacun ?

C’est pourquoi le SNK est particulièrement vigilant en ce qui concerne  la formation de base,  mais surtout la formation continue et le travail sur eux-même de ses adhérents.

La kinésiologie est une technique d’accompagnement qui demande aux praticiens un  un travail sur eux même constant.

C’est cet état d’être qui fait la valeur de nos adhérents.